Vous êtes ici : Recherche et Avenir » Rencontres » REMISE DES 3 CHÈQUES INNOVATION AUX ENTREPRISES UIMM CA LAURÉATES

C’est à l’occasion du dernier salon Industria que s’est tenue la remise des chèques Innovation, dispositif porté conjointement par F2i, l’UIMM Côte d’Azur et REA via son Dispositif RUE.

Lancée en 2018, cette première expérimentation visait via son financement, à encourager les TPE-PME-PMI de la Métallurgie à se rapprocher du monde académique pour les aider dans leur projet de développement.

Au terme de leur délibération, les membres du jury, au rang desquels étaient représentés F2i, l’UIMM Côte d’Azur, la CCI 06, l’UPE 06 et UCA, ont choisi de récompenser les projets des entreprises One-Too, Ragni et Resistex.

Chacun des trois lauréates, fleurons historiques de l’écosystème azuréen, a bénéficié de l’accompagnement du Dispositif RUE dans le montage de son projet et dans la mise en lien avec des laboratoires de Recherche.

 

3 entreprises RÉCOMPENSÉeS

Alors que l’on attend de l’innovation qu’elle s’applique à des domaines technologiques, deux des dossiers retenus ont consacré des projets RSE. 

Les projets de Ragni et Resistex illustrent l’omniprésence de l’innovation de nos jours dans des démarches concrètes de développement durable. Nés des sciences managériales et sociales, ces projets qui s’articulent autour de l’engagement des parties prenantes visent à terme à la transformation profonde des modèles. Pour ce faire, ces deux entreprises familiales spécialisées dans la Conception et la fabrication de luminaires, ont fait le choix de se lancer sur des thèses de doctorat.

One-Too, entreprise spécialiste des outils de contrôle et de mesure à destination de l’industrie du transport, a quant à elle choisi au travers de son projet « Toc to me » de se concentrer sur un ambitieux sujet en lien avec la maintenance et les performances des batteries des véhicules électriques, un sujet également au cœur de nos sociétés.

Tour à tour les dirigeants et les chefs des projets ont souligné l’importance des approches collaboratives aujourd’hui mais également la nécessité de cette ouverture au monde académique avec un maillon central chargé d’assurer la jonction entre ces deux univers, rôle endossé par le Dispositif RUE depuis maintenant 6 ans.

 

Un prix de 10’000 € à la clé

Les 3 entreprises retenues se sont vues remettre un chèque de 10’000 euros.

Retrouvez l’article de TRIBUCA ici : https://rechercheetavenir.eu/wp-content/uploads/Article-TRIBUCA-oct21.pdf

Témoignages

Stéphanie GODIER (Directrice – REA) 

« Trop peu d’entreprises parmi les 4000 industriels que comporte le territoire ont fait l’expérience de la Recherche avec un laboratoire public, c’est une nouvelle culture qui peut être difficile à déchiffrer et à appréhender pour les dirigeants. En soutenant le Dispositif RUE, F2i et de l’UIMM CA ont souhaité soutenir l’innovation sur le territoire, à destination des industries qui ont fait le choix audacieux de s’impliquer dans des collaborations de Recherche. »

Daniel SFECCI (Président – UIMM Nice Côte d’Azur) 

« Il faut redonner à notre territoire cette vision industrielle qui est la sienne avec 30% du PIB. Avec RUE c’est une histoire qui dure depuis 6 ans. Ce partenariat incarne notre volonté de rapprocher le monde universitaire du monde de l’entreprise. Cette action est capitale dans ce délicat rapprochement de ces deux univers, l’un dédié à l’efficience, l’autre à la Recherche fondamentale mais dont la conjugaison nous permettra de répondre aux défis technologiques qui sont les nôtres. »

Denis CAILLET (Directeur Technique – One Too)

« En plein essor des motorisations électriques et hybrides il nous a semblé qu’il restait encore beaucoup à faire autour du diagnostic des batteries. On s’est orienté vers un projet ambitieux puisque l’on souhaite à terme proposer aux utilisateurs un outil de mise en évidence des futures carences d’un véhicule, mais aussi le guider sur la meilleure stratégie de recharge de la batterie dans le but d’augmenter son autonomie. »

Michèle CIMELLI (Directrice – One Too)

« Au début il a fallu que je me persuade mais aujourd’hui l’aventure RUE m’a convaincue, les entreprises ont besoin de chercheurs pour pouvoir évoluer, pour initier de nouvelles démarches. Il faut vraiment que l’on s’ouvre à ce genre de dispositif. RUE nous a aidés et nous aide encore à porter ce projet. »

https://region-sud.latribune.fr/entreprises-finance/2020-05-11/les-opportunites-de-one-too-847461.html

Charlotte TALEGHANI (Responsable Dialogue & Développement durable – Ragni)

« Ce projet est né lorsque Stéphanie Godier est venue nous voir il y a de ça plus d’un an. Historiquement on connaissait le domaine de la Recherche au travers des sciences plus techniques, on cherchait à collaborer sur ces sujets RSE avec une équipe de recherche en sciences managériales et sociales, en se disant qu’il y avait beaucoup de choses à faire dans ces domaines.C’était tout nouveau pour Ragni, nous sommes des fabricants mais j’étais convaincue qu’on allait gagner à faire rentrer le monde académique dans nos modèles industriels. Au quotidien il faut faire preuve d’une ouverture à des façons de procéder qui diffèrent parfois des nôtres, on est dans des sciences sociales pour lesquelles on ne peut pas toucher du doigt les résultats tout de suite. Ce sont des projets qui changent nos habitudes et notre vision. On va sortir grandis de cette expérience c’est sûr ! »

https://region-sud.latribune.fr/entreprises-finance/2020-10-26/marcel-ragni-la-gestion-de-l-entreprise-passe-par-l-humain-860771.html

Bernard ALFANDARI (Président Directeur Général – Resistex)

« C’est une découverte pour nous, nous ignorions tout de ce monde, nous n’avions jamais franchi le pas ! Au-delà de cette thèse qu’avec audace et ambition nous portons, l’idée c’est de sortir des silos, le notre c’est celui de l’entreprise qui est un monde fermé. L’industrie de demain sera celle dans laquelle nous serons capables de construire des passerelles, notamment avec le monde de l’enseignement.La dimension sociétale est importante pour Resistex, et tout seuls nous n’aurions pas été capables de bâtir cette passerelle avec le monde universitaire. Le Dispositif RUE nous a porté et a permis de rendre cette première expérience possible. Au-delà de la remise de ce chèque, ce prix matérialise la montée d’une marche qui nous montera jusqu’au ciel car telle est notre ambition, c’est le début d’une grande aventure ! »

https://region-sud.latribune.fr/economie/2019-06-18/bernard-alfandari-la-rse-c-est-de-l-innovation-manageriale-820857.html

Pour voir la remise des prix et écouter les entreprises lauréates c’est ici : https://www.youtube.com/watch?v=-XCoMvyrrVM&list=PLJh0NNOYXzzybM7chvtJRADo0bxRTbgF1&index=10