Vous êtes ici : Recherche et Avenir » Rencontres » WORKSHOP REA 2022 DEMAIN LA CHIMIE – Présentation des trois tables rondes

Découvrez plus en détails les trois tables rondes du 16ème Workshop REA, le 27 janvier 2022.

ATELIER 1

STOCKAGE DE L’ÉNERGIE : LA VOIE DE L’ÉLECTROCHIMIE

 

Le stockage de l’énergie électrique est un enjeu majeur de la société humaine actuelle. Plusieurs technologies existent depuis nombreuses décennies: batteries, condensateurs (et supercapacités) et piles à combustibles.
La pression sur la mobilité des appareils et des personnes ainsi que la pression sur le déploiement d’une production renouvelable d’énergie a placé ces technologies au cœur d’intenses compétitions entre les laboratoire de recherche, les entreprises et les pays.

Nous discuterons lors de cette table ronde de ces différentes technologies et du positionnement des acteurs :

Défi scientifique, enjeu environnemental et choix politique face à une demande mondiale croissante
Batteries et supercondensateurs : verrous et avancées de la Recherche sur les nouvelles technologies
Méthodes efficaces et responsables : éco conception, recyclage, détection et réparation

Animé par Anne-Laure Rollet (Sorbonne Université – CNRS)
Avec Pierre Joubert (Région Sud Investissement), Pierre-Emmanuel Casanova (HYSILABS), Stéphane Biscaglia (ADEME), Florence Vacandio (AMU – CNRS), Pascal Boulanger (NawaTechnologies)

ATELIER 2

EN ROUTE VERS UNE CHIMIE VERTE

 

Lancé en 1991 par l’agence américaine pour la protection de l’environnement (Environmental Protection Agency), le concept de chimie verte » (green chemistry) a ensuite été précisé en 1998 à l’aide de douze principes par les chimistes américains Paul T. Anastas et John Charles Warner, qui ont contribué à l’émergence et à la diffusion du concept.
Depuis une quinzaine d’années, le recours à la chimie verte s’accélère au niveau mondial et cela dans toutes les industries, qu’il s’agisse du secteur de la santé, de l’automobile ou du textile. Aujourd’hui les questions de gouvernance environnementale et sociale (ESG) amplifient encore cette tendance. En effet, la chimie verte est une chimie qui s’inscrit dans une logique de développement durable, d’où le terme peut-être plus juste de chimie durable. Car produire plus et mieux, tout en consommant et en rejetant moins : tel est l’enjeu des industries aujourd’hui.

L’atelier atelier se focalisera donc sur les points suivants :

Les principes de la chimie verte : quelle efficacité environnementale, économique et industrielle ?
Technologies et matériaux innovants : comment mettre la R&D au service de solutions vertes
Retours d’expérience : exemple des secteurs de l’industrie chimique, du médical et du BTP

Animé par Laetitia Pineau (CIBL – IS)
Avec Sylvain Antoniotti (ICN – UCA), Michel Oggero (FILIATER), Philippe Robin (ALYSOPHIL), Henri-Pierre Suso (BIOVOTEC), Tatiana Budtova (CEMEF – Mines Paris Tech)

ATELIER 3

LA CHIMIE AU SERVICE DE L’HUMAIN

 

Dans cette table ronde, nous allons échanger sur les enjeux auxquels Chercheurs et Industriels de la chimie doivent répondre dans un monde, où l’opposition aux pesticides est croissante, où des application de notation des aliments et des cosmétiques (comme Yukka) accompagnent les consommateurs au quotidien, et où les questionnements sur l’impact des vaccins et des médicaments sur l’homme sont de plus en plus présents.
Du dentifrice matinal au yaourt du dîner, en passant par l’anti-migraine de l’après-midi, la chimie est omniprésente dans notre quotidien. Alors que les médias se font l’écho du « plus sain » et du « retour au naturel » souhaité par beaucoup de consommateurs, doit-on vraiment opposer produits « naturels »  et produits de « synthèse » ?
Dans un contexte de marché qui a fortement évolué ces 15 dernières années, comment font les industriels du monde de l’alimentaire, des cosmétiques et de la pharmacie pour combiner souhait des consommateurs, efficacité et agrément du produit, coût de production et respect de la règlementation ?
Les Chercheurs en chimie sont-ils condamnés à ne travailler qu’à la découverte de nouvelles molécules pour les grandes firmes pharmaceutiques ?
Y a-t-il encore des opportunités pour ces Chercheurs de travailler à modéliser les effets des produits, améliorer les processus de production et répondre aux défis sanitaires et écologiques du siècle ?

Telles sont les questions qui seront adressées par nos experts :

La chimie en santé : opportunités et contraintes
La chimie dans l’alimentation : enjeux économiques, sociétaux et environnementaux
Chimie et cosmétologie : une quête de bien-être, de naturel et d’efficacité prouvée

Animé par Laurent Londeix (ORANGE)
Avec Xavier Fernandez (ICN – UCA), Pascale Gelis-Imbert (FACULTÉ DE MÉDECINE – UCA), Jean Mane (MANE), Pascal Mayer (ALPHANOSOS)

 

Pour s’inscrire

► En présentiel c’est : ICI (entrée libre mais inscription obligatoire)

► En digital c’est : ICI (plateforme Zoom)